1. Organisation générale

1.1. Structure

Le Championnat de France Interclubs Jeunes est organisé chaque saison et comporte 4 divisions :

  • la Nationale I, composée d'un groupe de 16 équipes,
  • la Nationale II, composée de 4 groupes de 8 équipes
  • la Nationale III composée de 12 groupes de 8 équipes
  • les Nationales IV.

Les groupes des Nationales I, II et III sont organisés sous la responsabilité de la Direction Technique Nationale des Jeunes, les groupes de Nationale IV sous la responsabilité des Ligues.

Des modifications mineures au règlement peuvent être apportées par les Ligues, pour la Nationale IV, à la condition qu'elles aient été soumises à l'approbation du Directeur Technique National des Jeunes.

Chaque Ligue doit avoir au moins un groupe de Nationale IV. Les ligues sont libres d'avoir autant de groupes de Nationale IV qu'elles le désirent et d'organiser leurs qualifications pour la Nationale III comme elles l'entendent.

 
1.2. Déroulement de la Compétition

Le Championnat se joue par équipes de Clubs. Un Club peut avoir plusieurs équipes engagées dans une ou plusieurs Nationales, à l'exception de la Nationale I dans laquelle un Club ne peut avoir qu'une équipe engagée.

Dans chaque groupe, la Compétition est organisée selon le système toutes rondes, à l'exception de la Nationale I.

En Nationale I, 2 sous-groupes homogènes de 8 équipes sont constitués et disputent chacun un tournoi toutes rondes. A l'issue, de cette première phase, les 4 premiers de chaque sous-groupe sont placés dans une poule haute, les 4 derniers dans une poule basse. Dans chaque poule, les équipes n'ayant pas joué ensemble se rencontrent.

A l'issue de la saison :

  • les 4 dernières équipes de Nationale I sont reléguées en Nationale II,
  • les premiers de chacun des 4 groupes de Nationale II accèdent à la Nationale I,
  • les équipes classées 6ème, 7ème et 8ème de chaque groupe des Nationales II sont reléguées en Nationale III,
  • les premiers de chacun des 12 groupes de Nationale III accèdent à la Nationale II,
  • les équipes classées 7ème et 8ème de chaque groupe de Nationale III sont reléguées en Nationale IV,
  • les premiers des Nationales de chaque Ligue IV accèdent à la Nationale III. S'il reste des places disponibles, les Ligues ayant le plus de licenciés A Minime ou plus jeunes ont droit à une deuxième place.
Si une équipe refuse son accession, ou ne peut monter selon le règlement, sa place revient à l'équipe suivante de son groupe.

Une équipe n'a pas le droit de refuser une accession deux années consécutives, sous peine d'exclusion du Championnat, sauf si cela conduisait à ce qu'elle ait plusieurs équipes dans la même division.

Dans le cas de places disponibles, de désistements et tous les cas non prévus ci-dessus, le Directeur Technique National des Jeunes procède à des repêchages.

En Nationale I, les Clubs doivent fournir aux joueurs de leur équipe des maillots identiques et les inciter à porter ces maillots pendant les matchs et les cérémonies officielles. Le Club vainqueur est déclaré Champion de France et le second Vice champion de France.

 
1.3. Engagements

Pour les Nationales I, et II, des formulaires de demande d'engagement sont expédiés à tous les Clubs concernés, dès la fin du Championnat de la saison précédente. Ils doivent être renvoyés avec les droits d'inscription avant la date limite du 10 Juin, sous peine de non inscription au Championnat.

 

2. Organisation de la compétition

2.1. Directeur du Championnat

Le Directeur Technique National des Jeunes est responsable de l'évolution de l'ensemble du Championnat, et désigne les directeurs de groupe de NII et NIII. Il confirme les classements provisoires et établit le classement final.

Il est le Directeur de Groupe de la Nationale I.

 
2.2. Directeurs de groupes

Il est chargé de concevoir un calendrier cohérent et de le proposer au Directeur du Championnat, de faire respecter le règlement, de collecter les résultats et d'en vérifier la conformité.

Il établit également les classements provisoires et le récapitulatif des résultats, transmet au Directeur Technique National des Jeunes et à l'ensemble des équipes du groupe l'ensemble des documents dans les plus brefs délais.

Il communique les résultats et le classement provisoire sur le serveur Internet, au plus tard le lendemain de la rencontre à midi.

Il désigne, pour chaque match, un "Responsable du match".

 
2.3. Calendrier

Les dates des différentes rondes sont publiées dans le calendrier officiel de la Fédération Française des Echecs. Chaque Directeur de groupe organise les appariements à partir de celles-ci. Il désigne les lieux et organisateurs des rencontres de son groupe.

A l'exception de la dernière ronde, les équipes peuvent s'entendre pour avancer la date du match, sous réserve qu'elles obtiennent l'accord écrit de leur Directeur de groupe.

En cas de force majeure ou sur proposition du Directeur de groupe, le Directeur de la Compétition a tout pouvoir pour imposer un changement de date.

Hormis les cas précédents, toutes les dates fixées par le Directeur de groupe sont impératives et doivent être respectées, sous peine de forfait.

 
2.4. Lieu et heure des matchs

Ils sont fixés par le Directeur de groupe, sauf intervention du Directeur du Championnat.

 
2.5. Matériel

Il appartient aux Clubs ayant été désignés pour accueillir les matchs de fournir la totalité du matériel de jeu nécessaire à un bon déroulement.

 
2.6.  Responsables des matchs

Le responsable est chargé de préparer matériellement la salle de jeu, de veiller au bon déroulement du match, et, pour les Nationales II et III, de désigner l'arbitre de la rencontre, dont le nom doit être mentionné sur la feuille de match avant le début des parties.

Il devra veiller à la qualité des conditions de jeu et au respect des horaires, et transmettre les résultats au Directeur de Groupe dès que la rencontre sera achevée.

 
2.7. Arbitres

En Nationale I, chaque match est dirigé par un arbitre fédéral désigné par le Directeur Technique National des Jeunes après validation par la Direction Nationale de l'Arbitrage.

En Nationales II et III , chaque match est dirigé par un arbitre désigné par le "Responsable du match".

 
2.8. Capitaine d'équipe

Le rôle du capitaine est défini dans l'article 6 des Règles Générales.

Dans le cadre des Nationales Jeunes, il est utile de préciser que les seules paroles qu'il peut adresser à un joueur, en présence de l'arbitre, sont "accepte la proposition de nullité", "refuse la proposition de nullité", "propose nul". De même, il doit s'abstenir de faire les moindres gestes ou mimiques à l'adresse des joueurs.

 

3. Déroulement des matchs

3.1. Composition des équipes

3.1.a. licences
Chaque équipe est composée de 8 joueurs (Nationales I, II et III) ou 4 joueurs (Nationale IV) licenciés respectant les articles 1.1. et 1.3. des règles générales.

3.1.b. composition de la feuille de match
Le capitaine ou son représentant doit être désigné et son nom doit être inscrit sur la feuille de match avant le début. Il peut être un joueur de l'équipe ou tout autre licencié à la Fédération.

Avant le match, les capitaines remettent à l'arbitre ou au responsable, sous enveloppe, la liste composant leur équipe, dans l'ordre des échiquiers, avec mention des dates de naissance, et de l'ELO : dernier ELO FIDE, ou en cas d'absence, ELO National, ou en cas d'absence, ELO Estimé.

Chaque échiquier correspond à une catégorie d'âge:

  • 1er et 2ème (1er en Nationale IV) échiquier : Minime ou plus jeune.
  • 3ème et 4ème (2ème en Nationale IV) échiquier : Benjamin ou plus jeune.
  • 5ème et 6ème (3ème en Nationale IV) échiquier : Pupille ou plus jeune.
  • 7ème et 8ème (4ème en Nationale IV) échiquier : Poussin ou plus jeune.
Cette liste ne peut plus alors être modifiée pour ce match.

Elle ne peut comporter de "trou": s'il n'y a pas de nom écrit à un certain échiquier, les suivants sont automatiquement perdus par forfait administratif.

Dans un match, les échiquiers 1 à 6 (1 à 3 en Nationale IV) disputent une partie, les échiquiers 7 et 8 (4 en Nationale IV) deux parties.

En Nationale I à III, lors de la première partie, l'échiquier 7 (8) de l'équipe ayant les blancs sur l'échiquier 1 rencontre l'échiquier 7 (8) de l'équipe ayant les noirs sur l'échiquier 1 avec les blancs.

Lors de la deuxième partie, l'échiquier 7 (8) de l'équipe ayant les blancs sur l'échiquier 1 rencontre l'échiquier 8 (7) de l'équipe ayant les noirs sur l'échiquier 1 avec les noirs.

3.1.c. ordre des échiquiers
Les échiquiers 1 à 8 (1 à 4 en Nationale IV) sont rangés par âge, le plus petit échiquier étant le plus âgé.

Un joueur peut toutefois être placé devant un joueur plus âgé que lui dans le cas où il possède un ELO (FIDE, National ou estimé), supérieur ou égal à l'ELO (FIDE, National ou estimé) du joueur plus âgé.

L'échiquier 8 peut être placé devant l'échiquier 7 quels que soient leurs elos respectifs..

3.1.d. conditions de nationalité et scolarité
Les joueurs étrangers ne peuvent participer au Championnat que s'ils sont régulièrement scolarisés en FRANCE ; une attestation de présence assidue établie par le chef d'établissement doit être fournie en justification. Tous les joueurs français peuvent participer au championnat à l'exception de ceux étant classés à la Fide sous une fédération autre que FRA.

3.1.e. joueurs mutés
Pour chaque match, une équipe ne peut aligner plus de 2 joueurs mutés (1 muté en Nationale IV), aux exceptions suivantes près:

  • les équipes promues pourront jouer la saison de leur accession avec un joueur muté supplémentaire, soit 3 mutés maximum par match;
  • les équipes d'un club entrant pour la première fois dans le championnat en Nationale IV pourront aligner 2 mutés.
Définition d'un joueur muté cf. règles générales.

3.1.f. participation dans plusieurs équipes
Lorsqu'un Club a plusieurs équipes engagées dans une même Nationale, tout joueur ayant participé pour le compte d'une équipe ne peut plus jouer pour le compte d'une autre.

Lorsqu'un Club a plusieurs équipes engagées dans différentes Nationales, un joueur ne peut participer dans une Nationale s'il a déjà joué 4 fois en Nationales supérieures.

Un joueur ne peut disputer plus de 11 parties dans le Championnat.

Pour disputer une ronde de Nationale II ou III, un joueur ne doit pas avoir déjà joué plus de 6 parties dans le Championnat.

Pour tout le paragraphe 3.1.f, tout joueur inscrit sur la feuille de match est considéré comme ayant participé au match ; les parties jouées aux échiquiers 7 et 8 comptent pour ½ partie.

3.1.g. matchs de barrages
Les matchs de barrage éventuels, pour une équipe, sont considérés comme les rondes suivantes de cette équipe dans le Championnat.

Pour disputer la ronde n d'un match de barrage un joueur ne doit pas avoir joué plus de n−1 parties dans le Championnat.

Les conditions de participation restent valables pour les matchs de barrage, à une exception près :

Les joueurs ayant évolué dans une autre équipe du club de la même Nationale peuvent jouer dans l'équipe barragiste à la condition qu'aucune autre règle ne l'interdise.

 
3.2. Forfaits

Forfait sportif cf. règles générales.

Une équipe ayant plus de trois joueurs forfaits (1 en Nationale IV) perd le match sur le score de 3−0 (16−0 de points de parties, 8−0 en Nationale IV).

Une équipe n'ayant pas l'intention de se déplacer, ou dans l'impossibilité d'aligner au moins 5 joueurs (3 en Nationale IV), doit avertir le Club adverse et le Directeur de son groupe, au moins l'avant-veille du jour fixé pour le match. Toute équipe ne se conformant pas à ces prescriptions et provoquant un déplacement inutile, sera tenue de rembourser intégralement les frais de déplacement et de séjour occasionnés. La base de calcul des frais de déplacement sera établie par le Directeur du Championnat.

Sauf cas de force majeure reconnu par le Directeur du Championnat, tout forfait d'une équipe sera sanctionné par les amendes suivantes :

  • 300 € en Nationale I,
  • 100 € en Nationale II,
  • 50 € en Nationale III
En Nationale I, une équipe qui aura déclaré forfait pour trois rencontres sera rétrogradée en Nationale II, et devra y rester au moins deux saisons. A défaut de Nationale II, la rétrogradation se fera en Nationale III.

En Nationale II ou III, une équipe qui aura déclaré forfait pour trois rencontres pourra être exclue du Championnat de France Interclubs Jeunes la saison suivante, et le sera automatiquement en cas de récidive pendant la même saison.

 
3.3. Règles

Les règles de la Fédération Internationale des Echecs et de la Fédération Française des Echecs en vigueur à la date des matchs sont applicables à toutes les parties.

Les parties effectivement jouées, même si un forfait administratif était prononcé ultérieurement, sont comptabilisées pour le classement ELO National (même les parties des 4èmes échiquiers de Nationale IV).

Les parties jouées à une cadence suffisante sont comptabilisées pour le Elo Fide. L'ELO pris en compte est le dernier publié par la FIDE, ou en cas d'absence, par la FFE. Pour les joueurs non classés, on procédera comme indiqué dans les règles générales.

 
3.4. Attribution des couleurs

L'équipe première nommée dans le calendrier établi par le Directeur de groupe a les blancs sur les échiquiers 1, 3, 5 et les noirs sur les échiquiers pairs 2, 4 et 6.

L'équipe première nommée a les blancs aux échiquiers 7 et 8 pour la première partie et les noirs pour la deuxième.

 
3.5. Durée des parties

Pour la Nationale I, II et III la cadence est de :

  • 1 h 30 min. et 30 secondes par coup pour les échiquiers 1 à 6,
  • 50 min. et 10 secondes par coup pour les échiquiers 7 et 8.
Pour les Nationales IV, la cadence est de :
  • 50 min et 10 secondes par coup pour les échiquiers 1 à 3,
  • 20 min et 10 secondes par coup pour l'échiquier 4.
 
3.6. Début des parties

Les capitaines d'équipes doivent remettre leur liste à l'arbitre au moins 15 minutes avant l'heure prévue pour le début de la rencontre.

Dans le cas contraire, les pendules de tous les joueurs de l'équipe concernée seront avancées d'un temps égal au retard avec lequel la liste a été remise.

Toutefois, dans le cas où une liste est remise avec retard et où, de plus, un joueur arrive dans des délais suffisants pour ne pas être forfait, mais en entraînant un retard au temps supérieur à 1 h, ce retard sera ramené à 1 h.

 
3.7. Litiges techniques

Lorsqu'un litige technique survient en cours de partie, celle-ci doit toujours être poursuivie, en appliquant les directives de l'arbitre.

Un appel des décisions de l'arbitre peut être interjeté. Le capitaine, ou le responsable de l'équipe plaignante rédige alors une réclamation. L'arbitre et le capitaine de l'équipe adverse rédigent chacun un rapport donnant leur propre version des faits. Tous ces documents sont transmis avec le procès-verbal du match, au Directeur du groupe.

Les litiges techniques sont tranchés par la Commission d'appel. Pour la phase finale de Nationale I, une Commission des litiges du Tournoi sera formée par l'Arbitre Principal.

Elle est composée :

  • du Directeur Technique National des Jeunes,
  • d'un membre du Comité d'Organisation,
  • d'un joueur choisi dans les équipes non impliquées dans le litige,
  • d'un entraîneur choisi dans les équipes non impliquées dans le litige,
  • de l'Arbitre principal avec voix consultative.
Un membre ne peut statuer sur une affaire impliquant le Club auquel il appartient. Elle tranchera les litiges techniques survenus durant cette phase.
 
3.8. Litiges administratifs

La Commission d'Homologation se prononce sur les situations suivantes de certains joueurs : qualifiés, non sélectionnables en équipe de France, mutés, scolarisés en FRANCE, comme ceci :

  • avant le début de la saison, à la demande du Club où est (ou sera) licencié le joueur,
  • à tout moment à la demande du Club où est (ou sera) licencié le joueur, d'un autre Club, du Directeur Technique National des Jeunes, du Directeur de la Compétition, des Directeurs de Groupes ou du Comité Directeur.
En tout état de cause, les Clubs seront considérés comme entièrement responsables de la qualification de leurs joueurs.

Le Club qui se sera mis en situation illégale sans avoir sollicité et obtenu l'accord de la Commission d'Homologation sera pénalisé de manière rétroactive.

Une équipe peut adresser au Directeur de Nationale des réserves d'ordre administratif sur le résultat, en joignant un chèque caution de 75 € libellé à l'ordre de la Fédération Française des Echecs. De plus, une vérification systématique des dispositions prévues aux articles 1.4. et 3.1. est effectuée par le Directeur de groupe.

Pour qu'un recours puisse être valable, il doit avoir été déposé avant l'établissement du classement final par le Directeur de la Nationale concernée. Si c'est le cas, le Directeur de la Nationale ou le Directeur de groupe notifie sa décision par lettre recommandée avec accusé de réception aux équipes concernées.

Un appel de ses décisions peut être interjeté dans les trois jours (cachet de la poste faisant foi) suivant la réception de cette notification, en joignant un chèque caution de 75 € libellé à l'ordre de la Fédération Française des Echecs.

Les litiges administratifs sont tranchés par la Commission d'Appel. En cas de rejet de l'appel, la caution s'y rattachant n'est pas rendue.

 
3.9. Procès-verbal

Dès la fin du match, l'arbitre établit un procès-verbal, feuille de match, comportant le nom des joueurs, leur code fédéral, leur ELO, les résultats des parties et du match.

Le procès-verbal est signé par les capitaines ainsi que par l'arbitre.

Ce procès-verbal, auquel sont jointes les éventuelles réclamations, attestations, etc. est expédié par le responsable du match, au Directeur de groupe, au plus tard le lendemain du jour du match (cachet de la poste faisant foi). Le non respect de cette obligation entraînera, en cas de récidive, une demande de sanction envers le responsable de la rencontre.

 

4. Résultats et classements

4.1. Décompte des points de parties

Sur les échiquiers 1 à 6 (1 à 3 en Nationale IV): Une partie gagnée est comptée 2 points, une partie nulle est notée X et n'est pas comptabilisée dans le score final, une partie perdue devant l'échiquier est comptée 0 point.

Sur les échiquiers 7 et 8 (4 en Nationale IV): Une partie gagnée est comptée 1 point, une partie nulle est notée X et n'est pas comptabilisée dans le score final, une partie perdue devant l'échiquier est comptée 0 point.

Une partie perdue par un forfait sportif est comptée :

  • −2 points sur les échiquiers 1 à 6 (1 à 3 en Nationale IV) dans le cas où un joueur a joué sur l'un des échiquiers qui suivent le forfait.
  • −1 point sur l'échiquier 7 si un joueur a joué sur l'échiquier 8.
  • 0 dans tous les autres cas.
Une partie perdue par forfait administratif est comptée 0 point, et gagnée par l'adversaire.

4.11. Non respect des articles 3.1.a, 3.1.b, 3.1.d, 3.1.e, 3.1.f
Le non-respect des articles 3.1.a, 3.1.b, 3.1.d ou 3.1.f entraîne un forfait administratif sur l'échiquier concerné et tous ceux qui le suivent.

4.12. Non respect de l'articles 3.1.c
Le non-respect de l'article 3.1.c. entraîne un forfait administratif sur l'échiquier du joueur placé après un plus jeune que lui.

 
4.2. Score et gain du match

Le score du match est alors établi. Il détermine les points de parties pour (p) et contre (c) de chaque équipe ainsi que le différentiel : (p) - (c).

Toutefois, lorsque le total des points de parties d'une équipe est négatif, son score est ramené à 0.

Le gain du match est attribué à l'équipe totalisant plus de points de parties que l'équipe adverse.

En cas d'égalité de points de parties, le match est déclaré nul.

 
4.3. Décompte des points de matchs

Un match gagné est compté 3 points, un match nul est compté 2 points, un match perdu devant l'échiquier est compté 1 point. Un match perdu par forfait est compté 0 point.

 
4.4. Forfaits

Si une équipe déclare forfait pour plus de la moitié des matchs du Championnat, ses résultats ne sont pas comptabilisés dans le classement. En outre, cette équipe sera exclue du Championnat de la saison suivante.

Si une équipe déclare forfait pour un ou plusieurs matchs, mais joue au moins la moitié des matchs du Championnat, ses résultats sont comptabilisés dans le classement.

 
4.5. Classements

Le classement final de chaque groupe est effectué suivant le total des points de matchs.

En cas d'égalité de points de matchs entre plusieurs équipes, le départage est effectué par la différence entre les points pour (p) et les points contre (c). Si l'une des équipes à départager a bénéficié d'un forfait d'une équipe A, cette différence (p) - (c) est effectuée, pour toutes les équipes à départager, en excluant les parties jouées contre cette équipe A.

En cas de nouvelle égalité, le départage est effectué en ne prenant en compte que les points pour (p).

En cas de nouvelle égalité, on utilise les résultats (points de matchs, différence (p) - (c), points pour) réalisées entre elles par les équipes restant à départager.

En cas de nouvelle égalité, on prend dans l'ordre la différence (p) - (c) dans l'ensemble du Championnat au 1er échiquier ; puis au 2ème ... puis au 3ème etc.