Bien que cette finale ne soit pas "importante", il est intéressant de la connaître car elle est simple et se produit de temps en temps quand les deux camps ont chacun un roi et un pion et qu'un pion est promu (en dame) deux temps avant l'autre. La partie n'est peut-être pas perdue pour le camp qui n'a pas encore damé! Cela dépend si le pion est un pion-fou ou un pion-tour (nulle possible), ou bien un autre pion (perte certaine).

diag.1 diag.2 diag.3
   
=/= =/= =/-
Sur l'échec de la dame en g6, le roi blanc va en h8 et la prise du pion conduit au pat. Le roi blanc ne doit pas aller en e8 car cela permettrait au roi noir de s'approcher. Au trait, les blancs menacent de faire dame. Sur l'échec en g6, ils vont en h8 et auront le pat sur n'importe quelle réponse des noirs qui n'est pas un échec. Sur cette défence des blancs, la dame ne peut jamais aller en f8 pour mater. La tactique du pat n'étant plus possible sur l'échec en e6, le roi est contraint de défendre son pion en allant en e8. Le roi noir en profite pour avancer et finira par attaquer le pion.

C'est tout (ou presque, car on n'a pas traité les cas rares où le roi noir est placé de sorte que la parade du pat ne marche pas). En tout cas, c'est simple, vite appris et retenu. Donc, pourquoi s'en priver ?